Les expositions que nous allons réaliser devront être comprises principalement comme moments de restitution de nos expériences pasées. Ainsi, ces expositions vont représenter un deuxième moment de travail, orienté à l'échange, à la participation et au dialogue avec les spectateurs.

C'est important pour notre propos, avoir une confrontation directe avec le public, valorisant le contact in situ entre le public et le processus créatif de l'artiste. Il est aussi important de concevoir les différentes expositions comme des moments liés et associés, laissant en évidence l'aspect évolutif de nos actions, montrant le développement du projet.

Dans cette perspective, les expositions auront des moments participatifs et collectifs, sans laisser de côté la valeur esthétique et poétique que toute œuvre doit avoir. Par exemple, après la résidence en Chine du mois de juillet, nous allons préparer deux expositions/laboratoires, non seulement pour reconstruire l'expérience chinoise mais, principalement, pour pouvoir l'articuler avec de nouvelles propositions d'autres artistes et créateurs invités.

Pour l'instant nous avons prévu deux expositions: une à réaliser en octobre en France dans une ville encore à définir et l'autre à Lima les mois de novembre et décembre 2010. Les lieux et les dates seront bientôt publiés sur le site.